Inscription

Traffic manager : fiche métier, étude, carrière, salaire

Pour développer son chiffre d’affaires grâce à Internet, une entreprise a besoin d’augmenter le trafic de son site Web. Cette tâche ardue et déterminante revient au traffic manager ! Ce métier vous intéresse ? Publika Académie vous dit tout sur cette profession. Aidez votre entreprise à générer du trafic de qualité en suivant une formation webmarketing.

Voir toutes les formations
traffic manager

Quelles sont les missions Traffic manager ?

Comme son nom l’indique, le traffic manager s’occupe de tout ce qui touche le trafic d’un site Web. Notons que le trafic désigne le nombre de visites ou d’internautes consultant un site sur une période définie. Générer du trafic est crucial en marketing digital. Effectivement, plus les gens consultent votre site Web, plus vous avez de chance de recevoir des conversions.

Pour atteindre un maximum de taux de conversion, le traffic manager doit donner de la visibilité au site de son entreprise. Afin d’y arriver et d’élaborer une bonne stratégie d’acquisition, ce dernier se fixe comme missions principales :

  • La construction, le déploiement et le suivi d’un plan d’acquisition de trafic. Il fait appel à différentes techniques comme le référencement (naturel ou payant).
  • La planification, la construction, l’animation et la gestion des campagnes publicitaires.
  • L’étude du comportement de ses cibles commerciales. Il analyse les données d’audience, comme le nombre de clics, les supports déployés, la fréquentation et le positionnement du site.
  • La réalisation d’une veille concurrentielle, technologique et stratégique.

Notons que les missions d’un traffic manager, ou chargé d’acquisition, peuvent varier selon la taille et les besoins de l’entreprise. Ce dernier peut ainsi cumuler différentes fonctions comme celui de community manager.

Quelles sont ses perspectives de carrière ?

Un traffic manager senior peut espérer une belle évolution de carrière. Il peut, d’un côté, gagner en responsabilité en devenant responsable d’une équipe de traffic managers. En se spécialisant dans l’e-commerce par exemple, il peut évoluer vers un poste d’acheteur ou d’e-marchandiser.
Gagner en expérience permet aussi au traffic manager de vendre des espaces publicitaires au sein d’une régie. Ce dernier peut aussi évoluer vers le poste de responsable webmarketing ou webplanner.

Quelles doivent être ses compétences et qualités ?

Sur le plan technique, un traffic manager doit avoir de bonnes connaissances d’Internet et des différents langages informatiques. Celui-ci doit parfaitement maîtriser les outils de tracking, notamment Google Analytics. Ses connaissances en marketing et en publicité online sont grandement sollicitées. N’oublions pas les outils associés comme le référencement SEO, SEA ou le référencement social.
Son sens de la négociation, sa capacité à réagir vite, sa curiosité et son sens de la communication font partie de ses principaux atouts.

Quelles études et formations ?

Pour accéder à ce métier hybride entre le marketing et le digital, différentes formations sont envisageables. Ainsi, après le Bac, vous pouvez tenter un BTS MCO en management commercial opérationnel (Bac+2).
En décrochant une Licence professionnelle e-commerce et marketing numérique (Bac+3) ou un Master professionnel en marketing (Bac + 5), vous pouvez également prétendre à ce poste.

Traffic manager : quel salaire ?

Le traffic manager débutant (junior) peut viser un salaire compris entre 1600 et 3000 euros par mois. En gagnant en expérience, celui-ci peut gagner jusqu’à 45 000 euros par an. En devenant un expert, ce dernier peut toucher jusqu’à 5000 euros brut par mois.

métier trafic manager

Pourquoi suivre notre formation ?

Passé expert dans le domaine de la formation et des nouvelles technologies, Publika Académie fera de vous un professionnel du webmarketing. L’agence a été jugée conforme aux exigences du référencement national qualité et du programme de certification CERTIFOPAC. Nous vous proposons des formations sur mesure (à distance ou accréditées) et un accompagnement personnalisé.

FAQ

Grâce aux données récoltées sur ses cibles commerciales, le traffic manager met en place une stratégie d’acquisition. Il optimise tous les leviers d’acquisition de trafic afin de convaincre les clients.

Vous pouvez devenir traffic manager en suivant deux ou quatre ans de formation. Il n’existe aucune formation définie pour ce métier. Vous pouvez ainsi postuler avec un Bac + 2 ou un Bac + 5 si vous souhaitez vous spécialiser.

N’hésitez pas aussi à consulter :

Suivre une formation webmarketing vous permet aussi d’accéder à d’autres métiers du Web :
logo datadock
logo_uca-e1591802010657.png
google-partners