Rédiger en SEO : 10 conseils pour écrire un article bien référencé

En plus de devoir vous pencher sur les informations pertinentes qui séduiront les lecteurs, vous devez aussi optimiser vos articles. La tâche semble ardue ! C’est pourtant une étape très importante et qui vous permettra d’être dans les bonnes grâces de Google. Vous voulez savoir comment écrire un article optimisé pour le SEO ? Publika Académie vous partage ses astuces et conseils.

redaction seo

Pourquoi est-ce si important de rédiger en SEO ?

La lecture sur Internet comprend quelques différences par rapport à la lecture sur papier. D’une part, le temps de lecture est plus long. Cette dernière est également moins fluide et la compréhension plus lente et difficile. Ces petits détails font qu’un article Web doit davantage être travaillé pour s’adapter à ce nouveau mode de lecture.
En parallèle, les robots des moteurs de recherche sont aussi à satisfaire. Des règles d’écriture ont donc été établies et à respecter, car elles diffèrent complètement de la rédaction print. Combiner rédaction et SEO devient donc une obligation afin d’être positionné au mieux dans les SERPs.
N’oubliez pas qu’être dans les 3 premiers résultats des moteurs de recherche représente quand même environ 60 % des clics. Négliger l’optimisation de ses contenus Web serait donc un important manque à gagner !

10 conseils pour une bonne optimisation SEO

Ayant principalement un but commercial, l’e-marketing s’applique essentiellement dans ce cadre précis. La finalité première étant de faire fructifier son business, différents outils et méthodologies sont appliqués. Le webmarketing s’applique aussi dans le cadre de la relation client. Effectivement, même si sa finalité reste la vente, son autre mission consiste en effet à fidéliser ses cibles. Le marketing digital utilise diverses techniques pour générer l’engagement et booster la visibilité de l’entreprise, du produit ou d’une marque sur la Toile.
redaction seo

Le choix du mot-clé principal

Le mot-clé principal est déterminant ! C’est lui qui va permettre à votre article, et donc à votre page Web, d’être bien positionné ou non. Pour ne pas vous emmêler les pinceaux au moment de chercher le mot-clé, pensez au thème que vous souhaitez aborder. Lancez une recherche sous la forme d’un mot-clé sur Google, par exemple. Vous allez, en un rien de temps, trouver le mot-clé principal le mieux indiqué pour votre nouvel article. Tenez-vous à ce mot-clé et bâtissez une longue traîne.

Renforcement du champ sémantique

Effectivement, avoir de bons mots-clés ne suffit pas en SEO. Il faut également travailler l’ensemble de mots associés au thème choisi. La seconde étape consiste à trouver la bonne question à laquelle va répondre l’article. Vous pouvez, là encore, compter sur Google pour vous aider.
Cette fois, intéressez vous aux sections « Autres questions posées » et « Recherches associées ». Celles-ci vous permettront de monter un plan répondant aux attentes des internautes.

La structure de l’article

Quant à l’article, ce dernier doit être bien structuré pour faire mouche. Ici, ce sont les algorithmes des moteurs de recherche que vous allez séduire. Un texte clair et concis est mieux référencé. Ainsi, mettez bien en exergue le titre (Title), la balise H1, les paragraphes principaux H2 et les sous-parties H3 à H6.

Les images et vidéos

Pour booster votre référencement naturel, il est aussi conseillé d’ajouter des vidéos et des images dans vos articles. Les articles illustrés sont les préférés de Google. Souvenez-vous que votre article peut aussi être référencé dans Google Images. Donc, autant faire d’une pierre deux coups ! En faisant des visuels, vous attirez aussi du trafic Web. N’oubliez pas également de bien décrire vos images, car ce sont les descriptions que Google « voit ».

Le maillage interne

Pour faire un bon maillage interne, il faut lier plusieurs de vos articles. Rappelez-vous de rester sur une même thématique pour offrir davantage de fluidité aux lecteurs. Libre à eux, ensuite, de basculer d’un article à l’autre jusqu’à ce qu’ils trouvent les renseignements dont ils ont besoin.
Vous avez plusieurs articles déjà publiés ? Consacrez un peu de temps pour concevoir votre maillage interne et créer un cocon sémantique au fur et à mesure. En parallèle, vous permettez aux robots de Google de comprendre la construction de votre site.

redaction seo

La meta description

Aussi appelée « extrait », la meta description, comme son nom l’indique, décrit l’article en quelques mots. Cette dernière capte l’attention des internautes. La meta description doit donc donner envie de lire. Rappelez-vous que seulement les 160 premiers caractères apparaissent en sous-titre des résultats des moteurs de recherche. De ce fait, n’oubliez pas d’y placer le mot-clé principal pour que votre article soit bien référencé.

L’Url de l’article

Outre la meta description et la balise Title, le lien de l’article est un élément très important pour le référencement. En respectant quelques paramètres, l’Url peut effectivement vous faire gagner quelques places dans le classement. Le lien doit également contenir le mot-clé principal. Évitez les articles et pronoms (le, la, au, du…) qui sont, pour ainsi dire, inutiles en référencement.

La longueur du contenu

Au début, pour qu’un article soit SEO Friendly, ce dernier doit faire au moins 800 mots. Actuellement, les articles plus longs se font la part belle. Ceux qui développent davantage leur sujet et avoisinent les 2 000 mots ont davantage de chance d’être référencés. Passez ainsi plus de temps à élaborer des contenus de qualité et mieux travaillés. Évitez toutefois le bourrage de mots. Mieux vaut effectivement satisfaire le lecteur en 300 mots au lieu de le perdre avec article de 2 000 mots.

Tester le SEO

Vous avez fini de rédiger votre article Web ? Ne vous hâtez pas de le publier. Apportez-y quelques ajustements de dernières minutes avant de passer par un outil d’optimisation. Vous pourrez ainsi avoir une évaluation approximative de votre positionnement. Synonymes, tournure de phrase, conjugaison, longueur de phrase… Ne laissez rien au hasard.

Réaliser un benchmark

Effectivement, c’est en consultant les articles de ses concurrents, sources et partenaires que l’on peut se démarquer. Il vous sera plus facile de comprendre comment un sujet ou un thème a été abordé. Néanmoins, faites attention de ne pas paraphraser vos concurrents et de tomber dans le duplicate content. Vous risquez d’être pénalisés par les moteurs de recherche.
Optimiser un article SEO n’est guère compliqué, surtout si vous vous habituez à respecter ses règles. Le plus important, c’est de penser, en amont, à la conception du contenu Web.

Vous serez aussi intéressé(e) par :

Le référencement Web est votre domaine de prédilection ? Publika Académie vous propose aussi de lire :
logo datadock
logo_uca-e1591802010657.png
google-partners